Bœuf et vin rouge : les meilleurs accords selon les types de plats

Vous cherchez à épater vos invités avec un accord parfait de bœuf et de vin? Ne cherchez pas plus loin. Voici une liste de plusieurs plats à base de bœuf et les suggestions de nos experts sur les vins avec lesquels les accorder. Vous verrez que ce n’est pas seulement la question de savoir ce qui est bon et ce qui ne l’est pas, mais aussi de connaître les propriétés de chaque plat et du vin avec lequel il s’accorde. Appréciez ces mariages de bœuf et de vin pour un repas spécial en amoureux ou pour impressionner vos invités.

Pourquoi ça marche ?

Comprendre la relation entre bœuf et vin rouge peut vous aider à choisir un délicieux mariage à l’avenir. Ces derniers s’accordent bien grâce à l’interaction entre la protéine de la viande et les tanins du vin. Les tanins sont présents dans tous les vins rouges, provenant principalement de la peau et des graines des raisins et des fûts dans lesquels le vin a vieilli. Un vin très tannique a un goût astringent et rude seul, mais dès que les tanins s’allient à une protéine, un effet bien différent et agréable se produit.

 

De manière générale, pour marier un vin rouge à du bœuf, la règle est que les arômes similaires s’accordent. Autrement dit, les goûts forts vont ensemble, le doux avec le doux, l’acide avec l’acide. En suivant cette règle, vous trouverez que ni le vin ni le bœuf ne domine l’autre.

Les meilleures alliances

Bœuf grillé et Syrah. Les viandes grillées au charbon de bois ont un arôme fumé, il vaut donc mieux trouver un vin fort et tannique qui peut se tenir contre ce plat riche en goût. Essayez un syrah californien ou australien avec ce bœuf grillé, pour un mariage puissant.

 

Le faux-filet et le Cabernet de Napa. Un autre duo fort, cette alliance alléchante va satisfaire vos envies de repas de qualité, comme au restaurant. Ce morceau de viande riche est un favori chez les amateurs de steaks. Le Cabernet tannique de la région viticole américaine de Napa joue le rôle d’un nettoyeur de palais pour éliminer le gras dans votre bouche. Ceci peut paraître déplaisant, mais c’est un délice garanti.  

 

Le filet rôti et le Bordeaux. Une autre règle à suivre lorsqu’on accorde le bœuf et le vin rouge est que la viande plus maigre va avec un vin plus léger. Comme le filet rôti est une pièce maigre, il s’accorde parfaitement avec un vin dont les tanins se sont adoucis par la maturation. Essayez un Bordeaux avec le filet rôti pour un accord exceptionnel qui ne dominera pas les saveurs de cette viande maigre.

 

Sauté de bœuf et Dolcetto. Les sautés de boeuf font de parfaits repas de semaine grâce à leur préparation facile et leurs saveurs qui plaisent à tous, mais ça ne veut pas dire qu’ils ne sont pas aussi adaptés à des repas plus élaborés pour des invités. Les tendres tranches de bœuf cuisinées avec des légumes frais et un assaisonnement asiatique peuvent être servies avec une sauce douce, ce qui en fait le partenaire idéal d’un vin de Dolcetto, dont le nom signifie littéralement ‘bonbon’.   

 

Poitrine de bœuf et Bourgogne. La poitrine de bœuf, ou brisket, contient beaucoup de muscle, mais les arômes qui s’échappent de la viande lorsqu’on la cuit à feu doux pendant longtemps sont incroyables. Accordez ce plat riche avec un Bourgogne de France qui saura se mesurer à l’intensité de cette viande.

 

Que vous décidiez ou non d’opter pour l’un de ces mariages de bœuf et de vin rouge, assurez-vous de respecter les règles de base de l’alliance de ces deux classiques et vous pourrez épater ceux qui partageront ce repas avec vous.